Une semaine à la médiathèque Jules Verne

Code Campus était présent toute la semaine à la médiathèque Jules Verne de Vandoeuvre pour des ateliers de découverte et d’initiation au codage.
Une première pour l’établissement qui n’avait jamais proposé ce genre d’activités à ses adhérents. Pari gagné : les ateliers affichaient complet plusieurs semaines avant leur démarrage.
La bonne humeur, le plaisir d’apprendre et l’investissement furent au RDV de ces 5 après-midis.

Edit du 2/05/2017 : Visionnez le travail effectué en stage sur Scratch :

Romain, Quentin et Gabin :
//scratch.mit.edu/projects/embed/157438718/?autostart=false

//scratch.mit.edu/projects/embed/157442247/?autostart=false

Thibaut et Robin :
//scratch.mit.edu/projects/embed/157440930/?autostart=false

//scratch.mit.edu/projects/embed/157443486/?autostart=false

Premier stage de codage pour la Médiathèque Jules Verne

La médiathèque Jules Verne de Vandoeuvre est une structure qui accueille régulièrement des animations à destination du jeune public.

L’initiation au codage et la découverte de la programmation était un domaine encore jamais proposé au sein de l’établissement.
Frédéric MARTIN, en charge de l’organisation de cette animation au sein de la médiathèque, nous explique son choix : « J’avais déjà entendu parler du codage pour les enfants mais rien vu de concret jusqu’alors. Lorsque j’ai rencontré Benoit de Code Campus et qu’il m’a présenté ses ateliers et l’approche pédagogique qu’il développait dans ce domaine, j’ai tout de suite été convaincu du concept, je savais que cette animation trouverait sans mal son public. »

Et Frédéric ne s’y est pas trompé : les 5 ateliers de cette semaine de vacances scolaires se sont immédiatement remplis et dès le premier jour, l’enthousiasme était présent.

Un concept adapté

« Les enfants sont très rapidement séduits par le concept : on s’attache à leur proposer des animations très ludiques, très concrètes : ils peuvent immédiatement manipuler les robots, essayer, se tromper, recommencer… tout ça dans le jeu et aussi l’entraide. C’est particulièrement motivant pour eux et ils progressent extrêmement vite. »

Les parents ont eux aussi été conquis par l’intervention, demandant dès la fin de la semaine : « A quand la prochaine session ?« .